FAQ

Rubrique « questions de parents »  (qui s’alimente au fur et à mesure des questions qui se posent à nous)

L’ÉCOLE EST CENSÉE ÊTRE GRATUITE ET OBLIGATOIRE ALORS POURQUOI ME DEMANDE T ON DE PAYER ?
La mairie demande une petite participation destinée à l’achat des fournitures scolaires. En effet, c’est la commune qui se charge des « courses de rentrée » pour nos enfants. Le budget est de 61€ par enfant et sur ces 61€, c’est 51€ qui sont versés par la commune via le SIS (Syndicat intercommunal scolaire). C’est donc 1/6 de participation qui est demandé aux parents. Ce budget est uniquement dédié à l’achat de fournitures scolaires.

Une autre participation est également demandée : la coopérative scolaire. Elle est de 11 à 8 € par enfant (en fonction du nombre d’enfant scolarisé par famille). Le budget de la coopérative est géré par l’association « les petits d’Aragon ». La coopérative sert à financer des sorties ou manifestations exceptionnelles. La participation à la coopérative n’est pas obligatoire.

calendrier-absSI SON ENSEIGNANT EST ABSENT, MON ENFANT EST-IL ACCUEILLI à L’ÉCOLE ?
Oui. Si l’enseignant a prévenu de son absence, il peut être remplacé. Sinon, l’école prévient les parents et leur laisse la possibilité de garder leur enfant à la maison ou bien de le laisser à l’école où il sera accueilli dans une autre classe que la sienne.

SI SON ENSEIGNANT EST EN GRÉVE, MON ENFANT EST IL ACCUEILLI à L’ÉCOLE ?
En cas de grève, l’école doit accueillir les enfants si le taux de grévistes est inférieur à 25 %. Les enfants sont alors répartis dans les classes en fonction du nombre d’enseignants présents. Au-dessus de 25 % de grévistes, c’est la mairie qui prend le relais et organise l’accueil.

ET SI UN ENFANT EST MALADE, L’ÉCOLE LE GARDE-T-ELLE ?
Si un enfant tombe malade à l’école (fièvre, vomissements, ou autre symptôme de ce type), ses parents sont prévenus et doivent venir le chercher car l’établissement n’est pas autorisé à donner des médicaments.

 ET SI MON ENFANT EST MALADE, FAUT IL PRÉVENIR L’ÉCOLE ?
Oui. Toutes les absences de votre enfant doivent être prévenues. Pour se faire, vous pouvez utiliser le cahier de liaison (cas d’un RDV médical pris à l’avance) ou encore envoyer un email à l’école à ce.0541692w@ac-nancy-metz.fr ou en téléphonant au 03.83.73.55.34. ATTENTION, pensez aussi à prévenir la cantine, les TAP, le bus et la garderie.

QU’EST-CE QU’IL SE PASSE SI JE NE PRÉVIENS PAS DE L’ABSENCE DE MON ENFANT ?
A l’école, au bout de 4 demi-journées d’absences non justifiée au cours d’un même mois, un signalement est fait auprès de l’Inspecteur d’Académie.
Pour ce qui concerne les TAP, la mairie se réserve le droit de refuser l’accès de l’enfant aux activités pour les jours suivants ou de manière définitive.
Pour ce qui concerne la cantine et la garderie, attention aux surfacturations !
D’une manière générale, évitez de ne pas prévenir car les équipes qui sont en charge de la sécurité de vos enfants pendant les différents temps de la journée ont besoin de ces informations pour fonctionner de manière optimale.

A NOTER : Si votre enfant est absent alors qu’il aurait dû être présent, l’école ne vous préviendra pas de cette absence. L’enfant est sous la responsabilité de l’Ecole uniquement à partir du moment où il en passe la grille. Si vous l’amenez vous-même, veillez bien à ce qu’il entre dans l’établissement.

QUELLES FOURNITURES SCOLAIRES ACHETER ?fournitures
A Louis Aragon, les fournitures sont fournies par l’école grâce à la Mairie qui subventionne chaque élève (avec un petit complément de l’ordre de 1/6éme demandé chaque année aux familles). Pour autant, si l’élève les utilise trop vite, il sera demandé aux parents de remplacer ces fournitures. Sur le site de l’éducation nationale, il existe une liste de fourniture type. Ce peut être instructif de la consulter, ne serait-ce que pour se faire une idée du matériel à avoir à la maison (calculatrice, dictionnaire…)

Les cartables sont à acheter par les parents. A Louis Aragon, les cartables à roulettes ne sont pas interdits comme c’est le cas dans d’autres écoles. Pour autant ils sont à éviter car ils provoquent une mauvaise position de l’enfant (de biais pour tirer son cartable), il est souvent plus lourd que les autres (ce qui pose souci pour monter les escaliers) et d’une manière plus pratique, il est susceptible de rouler dans les saletés (chewing gum, crachats,…). D’une manière générale, il est communément recommandé de choisir un sac qui se prote sur les 2 épaules de l’enfant (pas de sac bandoulière donc) de manière à bien répartir le poids qui, chargé, ne devra pas être supérieur au dixième du poids de l’enfant (donc 2,6kg pour un enfant de 26 kg). Préférez des sangles larges et pas trop longues pour que le poids du cartable ne soit pas trop localisé vers le bas du dos. Enfin, il devra être solide si vous ne voulez pas le changer plusieurs fois dans l’année.

ET LES GOUTERS ?
Il n’est pas obligatoire de donner un gouter à son enfant. Sachez pour autant que l’école n’en fournira pas. Les bonbons et boissons sucrées ne sont pas autorisés.
Pour les enfants qui sont accueillis à la garderie les petits loups, un gouter leur sera donné à 17 heures.

ET LES CHAUSSONS ?
Cette année, il n’y a plus de chaussons à l’Ecole Louis Aragon. Pour les périodes de neige ou de grand froid, nous vous conseillons de glisser dans le sac de votre enfant une petite paire de chausson légère ou des sur-chaussettes (de manière à ne pas alourdir son sac), qu’il pourra sortir en cas de nécessité ou si il est demandé aux enfants d’enlever leur chaussures.

LES DEVOIRS, A QUOI SERVENT ILS VRAIMENT ?
En théorie, jusqu’en CM2, le travail à la maison se limite à des exercices à l’oral ou à des choses à mémoriser : toutes les activités écrites ont lieu en classe. En réalité, cela varie d’un enseignant à l’autre. En CP, ce qui compte, c’est la régularité et la répétition : tous les soirs quelques lignes de lecture pour bien retenir la leçon du jour. Faire des devoirs le soir, même 10 minutes seulement, prépare les enfants à travailler régulièrement. Le cahier de texte où sont écrits les exercices leur donne les premières bases de l’organisation. L’essentiel est d’instaurer un rituel qui suivra votre enfant toute sa scolarité. Tout cela sera très utile pour la suite. Les chasses étant chargées, il n’est pas toujours possible de donner quotidiennement à chaque enfant le temps de lecture nécessaire. Un complément régulier le soir peut être utile.

C’est aussi l’occasion pour les parents de suivre les apprentissages de leur enfant et de voir ensemble les progrès accomplis. C’est un moyen pour l’enfant de montrer ce qu’il fait et ce qu’il apprend. Ce moment doit aussi être un moment de partage, d’échange et de plaisir. Gardez en tête que les devoirs du soir arrivent souvent aussi après une journée fatigante pour les uns et pour les autres. Invitez votre enfant à se concentrer avant de commencer. Vous pouvez aussi adapter la méthode à votre enfant en fonction de ses manières d’apprendre (dessin ? chanson ?…..). Et pourquoi pas clôturer la séance de devoir par un petit temps de dialogue pour savoir comment la journée s’est passée avec les copains ?

COMMENT MON ENFANT VA IL ÊTRE ACCOMPAGNÉ DANS SON APPRENTISSAGE ?
A l’école, les enseignants peuvent repérer des troubles de l’apprentissage chez les jeunes enfants (dyslexie, dyscalculie, troubles de la parole ou du langage). L’enseignant ou le psychologue scolaire recommanderont aux parents de rencontrer un orthophoniste par exemple. Ces visites peuvent permettre de faire le point et de corriger certaines difficultés. Ce peut être aussi un bon moyen de se rassurer.

COMMENT MON ENFANT EST IL ÉVALUÉ ?
Les systèmes de notation dépendent d’un enseignant à l’autre et correspondent à une situation à un moment donné. Les choses ne sont jamais totalement figées et il est souvent plus important de se focaliser sur la progression de l’enfant que sur la « note » en elle-même. N’hésitez pas à en discuter avec les enseignants de votre enfant de manière à bien comprendre le fonctionnement de ce suivi, qui joue bien souvent un rôle primordial dans la représentation que l’enfant se fait de lui-même. Enfin, des bilans de fin de période sont réalisés afin de valider l’acquisition des compétences du socle.

COMMENT SAVOIR SI MON ENFANT EST PRÉCOCE ?
Il est possible qu’un enfant s’ennuie à l’école. Cela ne veut pas forcément dire qu’il est précoce ou surdoué. Les enfants précoces sont capables de performances inhabituelles pour leur âge. Ce sont des enfants très éveillés, qui s’expriment particulièrement bien, comprennent les choses instantanément. Ainsi, si c’est le cas de votre enfant, son enseignante l’aura très certainement repéré et en aura discuté avec vous car ces enfants ont des besoins différents. N’hésitez pas à en discuter avec l’équipe enseignante si vous pensez être dans ce cas. Il existe aussi des associations telles que l’Association Nationale des Parents d’Enfants Intellectuellement Précoces (ANPEIP) qui pourront vous être d’une aide précieuse.

MON ENFANT PRÉSENTE DES DIFFICULTÉS D’APPRENTISSAGE. QUE FAIRE ?
Les enfants ont tous des rythmes d’apprentissages différents. Au sein d’une classe, ils ne progressent pas tous de la même manière, ni en même temps. Ainsi, les comparaisons que vous pourriez être tenté de faire avec ses camarades ne vous seront pas très utiles. Votre enfant n’a peut être pas de plus de difficultés que son voisin. Il a peut être tout simplement un rythme différent à ce moment là. Si en revanche, vous constatez que l’évaluation remise par son enseignante n’est pas « bonne », commencez par demander un RDV avec elle pour en discuter. Un bilan pourra éventuellement vous être proposé. Parallèlement et en lien avec l’équipe enseignante, vous pouvez aussi effectuer des démarches de votre côté de manière à proposer un accompagnement complémentaire ou des méthodes d’apprentissage différentes à votre enfant. Le redoublement est très rarement proposé, ainsi, n’hésitez pas à en discuter avec l’École le plus rapidement possible de manière à ce que les difficultés ne s’installent pas dans le temps.

NOUS SOMMES CONVOQUÉS A UNE RÉUNION D’ÉQUIPE ÉDUCATIVE. QUE FAIRE ?
Y aller. Il est très important de prendre part à la scolarité de votre enfant, et c’est tout aussi important de le montrer, et à votre enfant, et à ses enseignants. Ainsi, faites le maximum pour vous rendre disponibles à cette réunion qui est spécialement dédiée à vous et votre enfant. De plus, les réunions d’équipe éducative ont pour but, principalement, de discuter d’un problème et de proposer des pistes de solutions. Ceci nécessite des échanges d’informations et de points de vue, or, qui mieux que vous connaît votre enfant et sa façon de « fonctionner » ? Il s’agit aussi de fixer des objectifs que devra atteindre votre enfant et il sera utile que vous l’y aidiez. Ce sera plus facile pour vous si vous avez participé à l’établissement des ces objectifs et si vous êtes convaincus de leur nécessité.

Vous pouvez vous faire accompagner par un représentant de parent d’élève de l’école (ou par un autre parent d’élève de l’école). N’hésitez pas non plus à signaler à la Direction de l’École, le nom et les coordonnées des professionnels qui ont peut être été amenés à suivre votre enfant (orthophoniste, médecin, ….) qui pourra les inviter à participer à cette réunion.

Enfin, il est à noter que les réunions d’équipe éducatives ne sont pas toujours motivées par un problème à régler. Elles peuvent par exemple aussi concerner l’intégration d’un enfant handicapé dans l’école.

ON NOUS PROPOSE UN « CONTRAT » POUR NOTRE ENFANT. QU’EST CE QUE C’EST ?
Les « contrats » sont des Programmes Personnalisés de Réussite Éducative (PPRE). Ils peuvent être présentés aux enfants à un moment donné de leur scolarisation lorsqu’ils ont des difficultés scolaires et/ou à respecter les règles de vie de la classe. Dans ce dernier cas, cela se traduit généralement par des manifestations comportementales. Votre enfant aura les mêmes règles à respecter que ses camarades mais il ne sera pas « évalué » sur toutes ces règles en même temps. L’idée et de mettre en œuvre une progression, et de la mesurer pour que l’enfant concerné puisse constater par lui même qu’il fait des progrès. C’est un suivi personnalisé qui se fera en lien étroit avec vous.

 

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :